Début de l'aventure... Les papiers administratifs,les préparatifs du départ quoi!!!!

Publié le par Natatchou

Je n'ai pas choisi le pays le plus facile pour partir travailler un an. J'ai eu des problèmes jusqu'au jour du départ à l'aéroport. Si si!!! Quand vous pensez que tout est réglé, que vous vous enregistrez sur internet pour ne pas avoir à faire la queue et juste à monter dans l'avion, bah là on vous dit... Vous ne pouvez pas partir. Mais bon je commence par le début.

En fait pour faire le Visa l'ambassade américaine vous demande beaucoup beaucoup de papiers et accessoirement de payer. D'abord le fameux passeport biométrique, ça encore ça va vous pouvez être dans les temps si vous avez une lettre d'une organisation officielle qui vous dit que vous devez partir rapidement. Je crois que c'est ce qui m'a été le plus facile. Il faut aussi aller sur internet pour remplir un formulaire où l'on vous demande les noms de toute votre famille (leurs adresses aussi), les antécédents, l'adresse de là où vous allez aller et tout, j'ai dû en oublier car je crois que j'en ai pour une heure et demi et je l'ai fait avec une américaine. Après j'ai dû juste payer 180 dollars pour mon visa (normalement remboursé par le district du Delaware). J'ai dû aussi payer 115 euros sur un mandat compte (normalement remboursé aussi), acheter une enveloppe chronopost format conforme Etats-Unis, pour la modique somme de 56 euros. Forcément on m'a juste dit format conforme Etats-Unis alors j'achète ça, et j'apprends à l'ambassade que c'est juste pour me renvoyer mon passeport chez moi, les autres ont payé 13 euros, moi 56. Alors soit je suis vraiment niguaudouille soit les informations passent mal mais j'ai bien relu le mail et j'ai bien format conforme Etats-Unis . J'espère réussir à me faire rembourser ça aussi :). Il a fallu aussi faire des photos au format américain, 15 euros, pour se rendre compte qu'à l'ambassade ils font ça pour 4 euros. Mais bon c'était trop risqué pour moi de faire ça le jour même, car à l'ambassade américaine ne rentre pas qui veut et je ne pouvais pas y aller avant (Je parle beaucoup d'argent mais c'est vraiment parce que tout ça et mon déménagement m'a coûtée super cher et que lol je ne sais pas le prix de mon futur loyer).

 

Quand j'ai fait tout ça je me suis dit que le plus compliqué était fait. Le reste paraissait très simple: demande d'extrait de casier judiciaire et photocopie conforme de mes diplômes, carnet de santé, permis, passeport... Bon c'est déjà sans compter mon extrême sens de l'organisation. En effet j'ai perdu mon diplôme de licence et le papier médical prouvant que j'étais à jour dans mes vaccins de tuberculose (que j'ai retrouvé à la cave en la vidant, c'est sur c'est sa place). Pour le vaccin ça a été simple, j'ai fait le test et j'en ai profité pour me mettre à jour de tout car il me manquait aussi la diphtérie polio. Moi qui adore les piqûres j'ai adoré tout refaire et pour retrouver le papier après. En plus le jour où j'ai fait le test de la tuberculose le médecin a failli ne pas me le faire car j'étais malade, chance quand tu nous tiens.

Pour le diplôme ça a été plus difficile et ça a été là mon premier pétage de plomb. C'est là que j'ai vraiment pu voir les joies de l'administration française et qu'elle mérite bien sa réputation. Passage d'un service à l'autre "non c'est pas ici c'est l'autre service", "ah bah non c'est pas moi qui m'occupe de la lettre C c'est ma collègue qui n'est pas là" "Non mais il faut que vous restiez longtemps au téléphone car il met longtemps à répondre", et quand c'est longtemps c'est une heure pour  m'entendre dire après qu'il n'arrive pas avant 11 heures et que moi bah ça fait juste depuis 9 heures que j'essaie de le joindre.Quand j'arrive enfin à l'avoir il me dit de passer le lendemain après-midi pour avoir enfin une attestation prouvant que j'ai bien eu ma licence. Le lendemain j'arrive, il m'amener dans le bureau de ses secrétaires pour qu'elles me fassent l'attestation. Une qui me calcule même pas et qui continue à discuter avec son ami. L'autre, très gentille, mais qui devait être une "sous" secrétaire je pense, s'occupe de moi alors que son patron avait demandé à l'autre, enfin bref. Elle prépare tout, et l'autre conne qui me dit "vous avez de la chance qu'elle vous le fasse car normalement vous auriez dû l'avoir qu'en septembre." Je lui aurais bien mit deux claques à celle là, pour un papier qui prend deux minutes à faire. L'autre personne me fait en plus écrire une lettre pour que je récupère un original de mon diplôme, chose que je ne pensais pas possible, et sa super collègue lui dit "tu lui as demandée sa déclaration au commissariat?". Elle lui répond "pas besoin elle a fait une déclaration sur l'honneur". Y a des gens vraiment ils sont trop cons. Mais bon rassurée, je ressors avec mon attestation qui vaut de l'or. Autant vous dire que c'est bien la première fois où j'ai été organisée avec mes papiers et qu'ils se trouvaient tous bien rangés dans un endroit sur et bien gardé. Pour moi ma pochette valait des milliards lol.

Là je pensais mon calvaire fini. Toutes ces petites démarches ont bien dû me prendre une semaine en tout et pour tout. Mais j'avais aussi à vider tout mon appartement, démonter les meubles, vider ma cave et accessoirement préparer ma classe, puis continuer à prendre mes cours d'anglais.

Mais en fait non ce n'était pas fini. Si vous avez bien tout suivi, mais bon je sais j'écris un roman donc ce n'est pas facile à suivre, maintenant j'ai tous les papiers et en fait je n'ai plus qu'à faire des photocopies certifiées conformes. Photocopies certifiées conformes ça consiste à juste à aller dans votre mairie, avec une lettre prouvant que c'est réclamé par un organisme étranger, pour qu'ils vous photocopient les papiers (ce que je pensais) et vous mettent un tampon dessus marqué certifié conforme et puis hop une signature d'un gars de la mairie, avec aussi une date. Voilà, pour vous c'est compliqué? Non, bah moi non plus je ne pensais pas. Donc j'arrive à la mairie d'Aulnay avec mes diplômes, mon carnet de santé, mon passeport, mon permis et ma lettre de l'ambassade de France établie aux Etats-Unis attestant que ce sont les autorités américaines qui réclament la photocopie conforme de ces papiers. Et bah... Je me suis fait jetée. Je me suis fait jetée car déjà normalement je devais venir avec les photocopies déjà faites et non les originaux. Je me suis fait jetée pour le passeport et le permis car c'est à la préfecture qu'il faut faire ça et non à la mairie. Je me suis fait jetée pour mon carnet de santé car ça ne peut qu'être un organisme de santé qui peut le tamponner. Et pour les diplômes... je me suis fait jetée car sur l'entête de la lettre il y a marqué ambassade de France et que depuis je ne sais plus quand aucune organisation française n'a le droit de réclamer des photocopies conformes, il n'y a que les organismes étrangers. Alors la femme de la mairie, très agréable, n'en n'a rien eu à faire qu'il y avait marqué que c'est réclamé par les autorités consulaires américaines, elle m'a imprimée la circulaire marquant que c'est interdit. J'ai eu beau lui expliqué que c'était pour le lendemain pour faire mon visa à l'ambassade américaine (évidemment j'ai fait ça à la dernière minute mais je pensais vraiment que ce serait rapide) c'était définitivement non pour elle. Et je crois bien que ça a été là mon deuxième pétage de plomb. Du coup j'ai fait des photocopies, j'ai été chez mon médecin mais c'était sa collègue. Sa collègue a bien voulu me signer le test de la tuberculose mais pas le vaccin de la diphtérie car sa collègue n'avait pas mis le nom du vaccin et ne voulait pas le faire à sa place, déjà génial, enfin bon, normalement l'ambassade demandait que la tuberculose.

Ensuite j'ai été à la préfecture, j'ai fait une longue queue pour le permis et ils m'ont donnée juste une attestation comme quoi j'ai fait aucune grosse infraction mais bon c'est déjà bien. La photocopie de mon passeport c'est fait en 5 minutes et c'est là que j'explique à la dame qu'à la mairie d'Aulnay ils m'ont jetée et elle me dit que je peux aller dans une autre mairie. J'aurais dû y penser puisque déjà mon passeport je l'avais fait à la mairie de Livry Gargan car ils étaient beaucoup plus rapides. J'y ai été et c'est pareil, mes photocopies étaient tamponnées en 5 minutes. La nana m'a pas prise la tête. Elle m'a dit "bah non il y a marqué que c'est une autorité étrangère qui vous les demande, pour moi ça me suffit". Si j'avais eu le temps je crois que j'aurai été gueuler à la mairie d'Aulnay, je ne la conseillerai pas du tout en tout cas.

Bon, tout ça étant fait je pars l'esprit au trois quart sereine à l'ambassade le lendemain, rendez vous 7h15 du matin, ça rigole pas chez les américains (en même temps l'école chez eux c'est 7h20, ça toute l'année, je vais rigoler). Je pars au trois quart sereine car le fait qu'à l'ambassade il me parle anglais me stressait beaucoup. Déjà à l'entrée si mon nom n'était pas marqué je ne pouvais pas rentrer. Suzanne de la Darec qui était venue avec moi pour m'aider (elle est américaine) a failli ne pas rentrer car il ne trouvait pas son nom sur la liste. Les personnes qui avaient des ordinateurs et valises ne pouvaient rentrer aussi. Tant pis pour ceux qui venaient exprès le matin de province pour faire leurs visas, tout ceux du programme Jules Vernes qui venaient de province. Pas cool les américains. Dans l'ambassade une première personne me reçoit et me parle en Français et me demande mes documents: juste le passeport, les papiers remplis sur internet, la photo, l'enveloppe et le mandat compte fait à la poste pour l'argent. La deuxième personne ensuite me pose quelques questions en français puis après en anglais, et là la panique je n'ai rien compris du tout et c'est Suzanne qui a répondu à ma place. Mais bon ça l'a fait quand même. Je pense que c'était vraiment la panique car ici bon j'ai du mal à répondre correctement mais dans l'ensemble j'arrive à les comprendre. C'est plus facile que je pensais.

Enfin au final pour vous dire que tous les papiers que j'ai été chercher à droite et à gauche, diplômes, photocopies... et qui m'a pris pas mal de temps et benh... ils m'ont rien demandée du tout. C'est assez rageant quand même. Quand j'ai reçu mon passeport avec mon visa chez moi j'ai été vraiment ravie et là je sautais partout tellement c'était la fête pour moi. Pour moi ça y est mon départ pour les USA était assuré.

C'était sans compter l'aéroport. Déjà j'ai fait ma zezette avec toutes mes valises. J'aurai dû prendre une photo. En tout j'avais deux bigs valises et une moyenne, plus ma guitare. J'avais tout bien pesée mes deux grosses valises pour qu'elles ne fassent pas plus de 23 kilos car je n'avais le droit qu'à deux valises de 23 kilos chacune. Cela parait énorme mais pas quand on part pour un an croyez moi. Et j'ai vraiment été plus que raisonable je pense. Mais bon à l'aéroport mes valises étaient plus lourdes car j'avais rajouté des choses (d'un kilo et de un kilo 500 grammes je crois). Puis ma moyenne valise que je pensais prendre dans la cabine était trop grosse. Donc hop j'ai fait passer une troisième valise en payant une taxe et vidé un peu une valise dans la moyenne). Quand j'ai descendu une valise du chariot j'ai oublié de la fermer et hop, vidée par terre, ça c'est pour mon côté Pierre Richard, on ne me changera pas.

Bref vu que pour moi je m'étais enregistrée en ligne donc il n'y avait que les bagages à peser et c'était bon j'avais du temps. Je suis arrivée à l'aéroport à 9h15 et je sais pas, je n'ai pas dû voir le temps passer tout à coup il s'est retrouver être 10 heures (mon avion était à 10h55 et l'enregistrement s'arrêtait à 10h30). Mais bon l'affaire des bagages était réglée donc c'était bon. J'étais déjà pas mal stressée mais là l'hôtesse en rajoute une couche: "je ne peux pas vous enregistrer il me marque que l'ESTA n'est pas fait", "what? Mais c'est quoi l'ESTA? J'en ai jamais entendu parler moi de l'ESTA. J'ai fais mon SEVIS sur le net, mon VISA à l'ambassade, j'ai tout ça, ça suffit pas?" "Non il vous faut l'ESTA, c'est une demande d'autorisation pour rentrer aux Etats-Unis" et la je me dis "mais putain de merde ils m'ont fait chier avec leurs SEVIS, leurs 180 dollars et 115 euros à payer, leur deuxième formulaire sur le net, leurs photocopies et vaccins et ils viennent encore me prendre la tête avec une autorisation d'entrée du térritoire" Il faut vraiment être con. Pour l'Australie on m'a rien demandé du tout.

Heureusement Meyala, pour ceux qui l'a connaissent, rentrait juste du matin de New York et m'attendait à l'aéroport, elle savait ce que c'était que l'ESTA (ils m'en ont même pas parlée à l'ambassade) et m'a aidée à le remplir sur une borne internet à l'aéroport. A part ça j'ai pu partir et maintenant le dernier soucis que j'ai c'est avec la MGEN (sécurité sociale pour enseignant) auquel j'ai aussi souscrits une mutuelle internationale. J'ai dû les harceler pour avoir les papiers à remplir, j'ai attendu 15 jours et j'ai tout renvoyé le 23 juillet pour mon départ du 1er août. Ils m'avaient toujours pas enregistrée jusqu'à aujourd'hui et m'ont dit "ne vous inquiétez pas vous serez quand même assurée à partir du 1er août s'il vous arrive quelque chose". Sauf que leur partenaire américain en matière de mutuelle ne l'entend pas de la même façon. Pour lui tant que la France ne m'a pas enregistrée je ne suis pas assurée ici et ils ne feront rien s'il m'arrive quelque chose. J'ai dû "gueuler" pour qu'on m'inscrive dès aujourd'hui à la MGEN. Administration plus vacances ne font pas du tout bon ménage, il y a moins de monde et ils ferment à 16 heures, cherchez l'erreur. Voilà toutes mes péripéties administratives.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laet 08/08/2010 12:59



 C'est tout simplement hallucinant il ya de quoi devenir dingue ! tu as du souffler un bon coup une fois
arrivée dans l'avion !



Natatchou 08/08/2010 14:56



Tu m'étonnes. L'arrivée était beaucoup plus facile. Puis les américains m'ont pris une place luxe (pas le top du top mais pour moi c'était le grand luxe) alors je peux te dire que j'en ai
profité.