Le super bowl

Publié le par Natatchou

 

J’ai encore pleins de choses à vous raconter que j’ai fait avant (halloween, New York…), mais je me suis dit quand même que j’allais vous raconter des nouvelles fraiches de la semaine. Plutôt du weekend end on va dire.

En fait oui ce weekend end aux Usa c’était le Super Bowl. Et aux USA c’est un évènement super important, quelle que soit l’équipe qui joue. Commençons par le début pour ceux qui ne connaissent pas.

Les 3 sports favoris pour les américains sont le basket Ball, le football américain et le baseball. Je crois que dans l’ordre c’est ça. Peut-être que le football est avant le basket Ball. De toute façon d’une manière générale le sport est super important, dès le plus jeune âge. La semaine dernière j’ai été à un match de basket Ball du lycée et c’était vraiment assez exceptionnel comment les américains se comportaient . Ils sont à fond dedans et supportent énormément leurs équipes, mais avec un certain fair-play que nous ne connaissons pas dans les stades français. Bon après je n’ai pas été voir un match d’une grande équipe donc il est difficile de comparer. Vanessa, peut-être pourrais-tu nous en dire un peu plus, toi qui a été voir un match de basket à New York ?

 

En bref le Super Bowl est la finale du championnat du football américain (créer en 1966). Les deux équipes finalistes s’affrontent pour obtenir le titre de NFL (l’équivalent de la ligue nationale de football).  Les petits Etats, comme le Delaware, n’ont pas d’équipe. Ils soutiennent donc d’autres équipes. Généralement les habitants du Delaware soutiennent les Eagles (Philadelphie) et ensuite les Redskins (Washington), parfois d’autres équipes mais la majorité est pour les Eagles.

 

 

 

 

 

 

 

 

Autant je n’ai pas vu Wendy et sa famille regarder tous les matchs du football, autant il est incontournable que les américains vont se retrouver pour regarder le Super Bowl, sans exception. C’est l’événement à ne pas rater. Cette année il a eu lieu un dimanche soir. Même si les enfants ont école demain les parents ne louperont pas ça. Ils iront voir la moitié chez leurs amis et après ils verront la fin chez eux.

Cette année le super bowl avait lieu le 6 février 2011 au Cowboy Stadium de Arlington dans le Texas. Les deux équipes qui s’affrontaient étaient  Les Packers de Green Bay (Etat du Wisconsin) et les Steelers de Pittsburgh (Pennsylvanie).


superbowl.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Petite explication des règles du football américain:

 

terraindefoot.jpg

terraindefoot2.jpg

                                Le terrain (oui je sais, c'est logique)

 

 

Ce que j’ai appris durant le match :


C’était mon premier match donc je ne connaissais vraiment rien. Le match se déroule en 4 quarts (15 minutes ) temps avec beaucoup, beaucoup d’arrêts de jeu. Je crois que le match a commencé vers 18h pour finir à 22h (il n’est pas vraiment important ici d’arriver pile poil à l’heure pour voir le début du match).

Chaque équipe a en fait chaque fois  le droit à 4 tentatives pour parcourir 10 yards du terrain (environ 9 mètres). Les 10 yards étant matérialisés par des tracés. Une tentative correspond tout simplement à l’avancée d’un ou plusieurs joueurs sur le terrain. L’équipe peut évidemment aller plus loin que 10 yards, le but étant de s’approcher au maximum du « but » du camp adverse.


Comment sait-on qu’une tentative est finie ?


Une tentative est finie quand le joueur qui a le ballon est au sol, en clair quand il est plaqué au sol par les joueurs adverses. L’équipe en position d’attaque commencera alors sa deuxième tentative là où son joueur aura été plaqué. La distance est très importante, les arbitres étant à proximité et mettant un piquet. Régulièrement l’équipe attaquante peut reculer et perdre du terrain lors de ses tentatives.

Si lors de ces quatre tentatives l’équipe arrive à parcourir les 10 yards elle va alors avoir à nouveau 4 tentatives pour parcourir les 10 yards précédents. Parfois, si le joueur a envoyé le ballon plus loin et qu’un joueur de la même équipe a réussi à le rattraper, l’équipe redémarrera alors de cet emplacement.

Par contre, si lors des 3 premières tentatives l’équipe attaquante n’arrive pas à parcourir au minimum les 10 yards, généralement un joueur lance le ballon très loin afin d’essayer de marquer  un essai. Cela a aussi pour but d’éloigner le plus possible le ballon de leur camp, puisqu’ils commencent la traversée du terrain de leur camp.

 

Les différentes possibilités de marquer des points :


-        Le touchdown : Le joueur de l’équipe attaquante en possession du ballon passe la ligne de la zone de but. Il peut aussi recevoir le ballon alors qu’un de ses pieds est dans cette zone. Cela vaut 6 points. Le touchdown peut être par la suite transformé (transformation). Un joueur se prépare à lancer le ballon pour qu’il passe entre les 2 poteaux. Cela donne un point de plus à l’équipe. L’équipe peut aussi refaire un touchdown, ce qui est plus difficile et qui donne 2 points. La pratique la plus utilisée est le coup de pied.

-        Le field goal : lancement par un joueur du ballon qui doit passer entre les 2 poteaux. Pratique plus facile qui vaut 3 points.

-        Il y a aussi le safety . C’est quand le joueur en possession du ballon se fait plaquer dans sa propre zone de but, sort des limites de cette zone ou si les attaquants effectuent une faute dans cette zone. Cela rapporte 2 points.


Organisation d’une équipe :


Sur le terrain il y a 11 joueurs. Mais une équipe se compose réellement de 53 joueurs. En effet le nombre de remplacements, contrairement au foot, n’est pas limité lors d’un match de football américain. Selon les stratégies mises en place par l’entraineur tel ou tel joueur va être appelé, d’où aussi un nombre incalculable de temps morts durant un match. D’ailleurs le coach (je ne sais pas comment ils l’appellent) a un casque micro et est relié au « capitaine » de l’équipe. Il lui donne les instructions que le capitaine passera par la suite au reste de l’équipe. Je crois que c’est le quaterback qui fait office de capitaine.

D’après Wikipédia il y a des unités spéciales pour certaines stratégies. D’ailleurs je vous invite à lire l’article de Wikipédia. Il est très bien écrit et assez clair (si j’ai pu comprendre vous pouvez comprendre), avec un petit historique, explication du terrain, etc… C’est de là que je tire mes informations supplémentaires, les recopier ne serait que du plagiat, ce que je n’aime pas faire. Il n’y a pas besoin de tout lire pour connaître le minimum, cela se lit rapidement. Vince si tu as quelque chose à rajouter afin d’expliquer la différence avec la pratique du football américain en France, tu es le bienvenu. Crois-tu que maintenant je peux venir te voir jouer et comprendre le match ?

 

Lien pour wikipedia: link

 

 

 

Que font les américains pour le superbowl ?


Apparemment les américains ne vont pas trop dans les bars pour voir la finale. Ils se donnent plutôt rendez-vous chez un ami pour le voir. Dans le Delaware, en règle générale ils vont le voir chez un ami qui a une grande maison et aussi une grande télévision, ou écran de cinéma. En fait ils se réunissent en grand nombre pour voir ce match. Chez Wendy ils étaient apparemment une trentaine. Là où je l’ai vu, chez un brésilien, on était une quinzaine. Pour cette soirée chacun ramène quelque chose à boire ou à manger, ce qui parait logique. Pour eux c’est quand même une grande fête qu’ils organisent. Quand j’ai demandé à Wendy ce qu’elle faisait ce weekend end, ayant totalement zappé cette finale, elle m’a répondu « c’est le superbowl ». Le vendredi soir le cousin de Lew lui demande ce qu’il fait pour le superbowl. C’est vraiment une tradition. Nourriture et bière à foison (sauf pour moi, rassurez-vous).

 

Déroulement du match:


Comme je vous ai dit un match de football américain dure normalement 60 minutes, mais avec les arrêts de jeu on est plus proche des 3 heures.

 Qu’allez-vous voir à chaque arrêt de jeu ? Et oui, de la pub. C’est hallucinant le nombre de publicités ici. On m’en avait parlé en France mais quand je suis arrivée cela m’a vraiment choquée. Il y en a tellement que ça me fait regretter les deux pubs qui coupent le film sur TF1 (c’est pour vous dire…). Ici, générique du début du film, pub, 5 minutes de film, pub, 5 minutes de film, pub… pub puis… générique de fin de film. Quand je suis arrivée aussi j’ai même vue, lors d’un film musical, une pub coupée le film alors que c’était une chanson… Cela m’horripile tellement qu’en fait la télé je ne la regarde (oui moi, Natacha, l’accro de la télévision). Pire que ça, des fois quand vous mettez des vidéos sur Facebook je me tape de la pub pour les regarder, au début et au milieu. Cela ne m’était jamais arrivé en France. Je me souviens avoir voulu regarder une vieille série française sur un site internet (nostalgie quand tu nous tiens) et qu’elle a été coupée par 3 pubs. J’étais dégoutée.

 

Bref, revenons au superbowl. Il y a donc beaucoup de pubs. Sauf que les publicitaires redoublent d’imagination pour les pubs du superbowl. Elles sont réputées pour être drôles et originales. Du coup cela fait partie du show en fait. Pas question de bouger pour aller aux toilettes. Les fous rires sont de rigueur. Les publicitaires dépensent des fortunes pour pouvoir faire diffuser leurs publicités durant le superbowl.

 

 

 

 

Quelques liens de publicités :

 

Pub avec Justin Bieber: link


Ici vous y trouverez les pubs pour des chips, snikers et coca. D’ailleurs dans une pub coca il y avait une tête d’un acteur qui me disait bien être français. C’est l’acteur Guy Lecluyse. link


A regarder : la première, la quatrième, la cinquième et sixième  (déjà vues dans le précédent lien) et la dixième. link


A la quatrième minute on peut y voir la pub avec Eminem. link


Voilà, au final quand je regarde encore une fois ces vidéos elles n’ont rien de si exceptionnelles, mais apparemment plus originales et plus fun que les autres. Certaines sont mignonnes et les américains s’amusent à dire celles qui préfèrent. Comme vous pouvez-le voir on les retrouve sur des forums. On y retrouve des stars comme Eminem qui fait des références à Detroit, ville où il a grandi, ville connue pour son industrie automobile. On m’a dit que cette ville a mauvaise réputation depuis la crise automobile et elle est désertée (voir ce blog link)


C’est marrant parce que maintenant que je regarde ces publicités elles ont beaucoup moins d’intérêt que quand nous les regardions ensemble afin de voir laquelle serait la plus originale ou la plus drôle.

Il y en a quand même qui sont pas mal. Moi je ne retrouve pas une publicité que j’avais bien aimé. C’était contre les jeux d’argent, ou plutôt pour prévenir des dangers. Cette publicité montrait un père de famille qui avait dans sa voiture tous le matériel (ballons, cadeaux, gâteaux…) pour l’anniversaire de son enfant qui avait lieu le jour même. Il s’arrête pour aller jouer au casino (ou au poker je ne sais où). Avant de rentrer il nous parle directement (il fait encore jour) en nous disant qu’il a le temps de faire une petite partie avant l’anniversaire de son enfant. Quand il ressort il fait nuit et il se retrouve devant sa voiture en se rendant compte de son erreur, et ce qu’il a manqué cet anniversaire En rentrant dans la voiture il s’énerve contre lui-même. La pub s’arrête là, je l’ai trouvée assez forte.

 

Le show des black Eyed Peace :


N’oublions pas ce “petit” spectacle de 15 minutes qui a eu lieu après les deux premiers quart temps. Je dois dire que ce show était pas mal. Ce qui me fait dire que les américains sont quand même assez forts pour organiser des shows. Black Eyed Peace, guitariste des Gun’s and Roses, Usher…


Voyez par vous-même : link

 

N’oublions pas aussi que l’hymne national a été chanté au début du match par Christina Aguilera. Cela a fait le tour des informations américaines le lendemain parce qu’apparemment la demoiselle s’est plantée dans les paroles et a oublié des motsJ.

A la fin du match il y a eu la remise du trophée. Ce sont les Packers de Green Bay qui ont gagné (31 à 25). Quand ils montraient les joueurs et différents intervenants de cette équipe on les voyait déjà avec leurs casquettes de champion 2011. Les  français présents (oui j’étais à Newark, ville étudiante avec beaucoup de nationalités différentes) ont alors bien rigolé en se demandant ce qu’ils auraient fait de ces casquettes s’ils avaient perdu. C’est d’ailleurs ce qu’on peut se demander pour l’autre équipe perdante qui a dû dépenser pas mal à faire fabriquer des casquettes, ou des tee-shirts ou je ne sais quoi d’autre. Je n’ai pas vu cela en France, peut être que cela se fait aussi afin d’anticiper la vente de ses produits pour l’équipe gagnante. Pour ma part je trouve cela vraiment stupide ; C’est de l’argent utilisé inutilement, pouvant servir à des causes bien plus utiles. Puis surtout je vois aussi derrière cela un problème écologique (pollution, utilisation de ressources naturelles…) pour encore assouvir un sentiment de fierté qui aurait ma foi bien pu attendre quelques jours.


coach.jpgcoupe.jpg

 

Le coach et la remise de la coupe du Super Bowl.

 

coupe2.jpg

 

Coupe d'un précédent super bowl (taille impressionnante)

 

 

joueur.jpg

 

 

Marvel Smith (un précédent super bowl). Regardez la main du bébé par rapport à la coupe, la différence de taille…

 

joueurterrainjoueursterrain2.jpg

 

Les Steelers (en blanc et jaune durant     Les Packers  

le match).      

Le match.

 

Pour ne pas rester sur cette note commerciale et quelque peu négative c’était un très bon moment, où j’ai pris plaisir à regarder un match. Je pense avoir bien compris les règles. Mais le but des américains est surtout de se rassembler et de discuter. Vu la longueur du match il est rarement regarder avec 100% d’attention durant toute la durée.

 

joueurssurterrain

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vincent 16/02/2011 13:44



C'est bon Nat t'as compris les règles!


On pourra aller au match ensemble quand tu reviendra ^^


Petite info, le trophé est le trophé "Vince Lombardi" qui tient son nom du coach qui a remporté les deux premiers Super Bowl de l'histoire.


 



Natatchou 16/02/2011 16:01



 RDV l'annee prochaine.