Le système de santé américain, le choc.

Publié le par Natatchou

Ayant un problème de dent cassée vers novembre j’ai émis l’hypothèse d’aller voir un dentiste. Cela ne me posait pas de souci particulier, vu que j’avais pris une assurance internationale par le biais de la MGEN. Aller voir un dentiste en France c’est comme aller à la boulangerie acheter son pain (avec un plus long temps d’attente, je vous l’accorde).

Je peux vous dire que dans ma situation je n’irai pas faire de la publicité pour la MGEN. Je m’en veux aussi d’avoir été stupide et de ne pas avoir pris plus de temps pour comparer les différentes assurances internationales. Mais mon départ s’étant fait rapidement j’ai agis dans l’urgence. La MGEN paraissait assez bien quand j’ai écouté leurs belles paroles à la réunion du programme Jules Verne. Belle parole…

En bref cela m’a donné envie de connaître un peu plus le système de santé américain. C’est actuellement le sujet de pas mal de débats aux USA depuis l’élection de Barack Obama. En effet Barack Obama souhaite faire évoluer le système de santé américain mais il est bloqué par ses détracteurs. Mais voici  une petite explication de ce système.

 

 

Il n’y a pas de cotisation automatique à l’assurance maladie, comme en France. La population américaine n’est pas unifiée en ce qui concerne la couverture de santé. Les américains sont parfois couverts simultanément par plusieurs systèmes de santé. Donc en pourcentage on arrive à plus de 100% de la population. Néanmoins plus de 46 millions d’américains ne sont pas assurés (16% de la population).

 

  • ·         C’est à partir de 1935, pendant la crise, qu’il y a eu un début de mise en place d’une sécurité sociale avec le « Social Security Act », sous Roosevelt. Cette mesure ne devait être que temporaire mais est devenue une institution nationale. La conception américaine étant que chacun doit pouvoir se payer sa propre protection. L’idéal américain est que l’argent que l’on gagne par son travail ne doit pas être dépensé pour d’autres. La conception américaine veut aussi que le fait d’aider les plus démunis crée alors une dépendance économique et sociale de ces personnes. Cela ne concerne pas forcément que le domaine de la santé.

 

  • ·      Les assurés par le gouvernement (25% de la population). C’est un financement qui reste important mais qui ne concerne qu’une partie spécifique de la population. Il concerne deux programmes, Medicare et Medicaid (créés en 1965). Le programme Medicare ne concerne que les personnes de plus de 65 ans et les personnes avec un handicap grave. Le programme Medicaid concerne certaines familles pauvres avec enfants (11% de la population). Il ne faut pas oublier que tout le pays n’est pas couvert de la même manière. En effet, même si d’un point de vue national c’est la « même » organisation, les Etats bénéficient d’une certaine autonomie dans la mise en place de ces programmes. En 2001 par exemple le Texas se trouvait à la dernière place tandis que le Minnesota avait la proportion la plus faible de non-assurés. C’est l’Etat fédéral qui cofinance mais les Etats appliquent ces programmes comme ils le « souhaitent ».
  • ·         60% de la population (pour les actifs de moins de 65 ans) est assuré par une assurance fournie par leurs employeurs. L’assurance fait alors partie intégrante de la rémunération du salarié.  Il y a alors deux types d’assurances, le HMO (Health Maintenance Organization) et le PPO (Preferred Provider Organization). Si l’entreprise adhère à une assurance HMO les employés ne peuvent aller se faire soigner partout où ils le souhaitent. Ils doivent aller voir des médecins généralistes, spécialistes et hôpitaux  d’un réseau établi. Avec cette assurance si un assuré a besoin d’aller voir un spécialiste il devra d’abord aller consulter son médecin généraliste pour avoir son accord (cela vous rappelle quelque chose ?). Par contre avec l’assurance PPO les assurés peuvent aller consulter qui ils veulent. En contrepartie cette assurance est plus chère. Ce sont généralement des grandes entreprises qui adhèrent à ces assurances. Mais le nombre de petites et moyennes entreprises sont aussi en augmentation. Chez nous cela correspondrait plus à la complémentaire santé, la mutuelle en clair. Ce qui signifie aussi : mise au chômage= plus d’assurance santé.
  • ·         Pour le reste de la population ne pouvant pas bénéficier de ces différentes assurances c’est plus compliqué. Les américains doivent alors souscrire eux-mêmes à une assurance privée, ce qui peut être difficile pour plusieurs raisons. La première est tout simplement financière. Wikipedia cite l’exemple d’une famille d’avocats de Pennsylvanie qui paye 2000 dollars par mois rien que pour l’assurance. Puis les franchises sont assez élevées. C’est pour cela que bon nombre d’américains ne sont pas assurés, n’ayant pas les moyens et aussi se considérant en bonne santé. La deuxième raison est aussi que pour certaines personnes il est difficile de s’assurer, en fonction de son état de santé lors de la demande.

Lors de mes différentes lectures il est régulièrement affirmé que beaucoup d’américains de classes moyennes se sont retrouvés en faillite à la suite d’un problème sérieux de santé.

 

Voici mes différentes sources sur internet, Wikipédia et un article d'une revue:

 

link

link

 

 

Ce que veut changer Barack Obama

 

Apparemment le président américain a réussi à passer la première étape dans sa réforme du système de santé américain. En effet la chambre des représentants l’a approuvée (mars 2010) et le Sénat (novembre 2009).

 Ce n’était pas gagné (et cela n’est pas fini je pense), Obama devant faire face à l’opposition des républicains, des entreprises d’assurances, certains médecins et les conservateurs. Ce n’est pas un grand bouleversement. L’assurance privée est maintenant mais différentes solutions seront proposées aux américains aux revenus précaires mais ne pouvant pas bénéficier du Medicaid. Les assureurs ne pourront pas refuser d’assurer une personne à cause de son dossier médical. D’après Wikipédia les américains devront obligatoirement souscrire à une assurance avant 2014, sous peine d’amende.

Je vous ai fait un résumé succinct et ma foi incomplet. Pour ceux que cela intéresse vraiment vous trouverez dans le lieu suivant un article de 13 pages sur la réforme d’Obama (en date de mars 2010), publié par un site internet : www.laviedesidees.fr .

 

Je vous invite donc à aller lire leur article: link

Voici un article de Rue89, assez intéressant même s'il est aussi ancien: link

 

J'ai découpé mon article en 2 car il était assez important. Déjà que d'ordinaire j'écris beaucoup je ne voulais pas vous effrayer avec un gros bloc.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article